Gentilhommières d'Artois et du Boulonnais — Tome 1

Gentilhommières d’Artois et du Boulonnais – Artois

Par Philippe Seydoux

Préface de Dominique Dupilet, Président du Conseil général du Pas-de-Calais

Véritable inventaire du patrimoine monumental du Pas-de-Calais, ces Gentilhommières d’Artois et du Boulonnais présentent châteaux, manoirs et forteresses, depuis les confins de la Picardie jusqu’à ceux de la Flandre et du Hainaut.

Ce premier volume traite de la région d’Arras, de Béthune et de Saint-Pol, riche en demeures du XVIIIe siècle comme Barly, mais aussi de châteaux médiévaux comme Liettres, Créminil, Bours et surtout Olhain, l’un des rares du nord de la France à avoir gardé ses deux cours fortifiées, sa puissante tour maîtresse et ses anciennes douves.

Le patrimoine architectural de la région a beaucoup souffert, celui du Béthunois au XIXe siècle, lors de l’industrialisation du bassin minier ; celui de la partie orientale au cours de la guerre de 1914-1918. Grâce à de patientes recherches dans les inventaires révolutionnaires, dans les dossiers de dommages de guerre, dans les recueils de photographies de l’armée allemande et auprès de collectionneurs de dessins et de cartes postales, l’auteur est cependant parvenu à rassembler une importante documentation concernant la plupart des demeures disparues, en particulier Allouagne, Annezin, Bouvigny, Camblin-Châtelain, Ferfay, Hesdigneul, Hinges, Liévin, Hulluch, Oignies, Achiet, Vélu, Villers-au-Flos, Vaulx, Bourlon, Inchy, Oisy-le-Verger, Puisieux, Remy et tant d’autres. Il n’a pas omis de signaler ceux de ces édifices qui ont fait l’objet d’une reconstruction, comme Hendecourt-les-Ransart, Eterpigny, Cagnicourt et surtout le grandiose Havrincourt.

Les autres régions, en particulier l’Arrageois et le Ternois, ont conservé l’essentiel des demeures élevées dans cet âge d’or que fut le XVIIIe siècle. Citons les châteaux de Bryas, de Barly, de Bavincourt, du Cauroy, de Fosseux, de Givenchy, de Grand-Rullecourt, de Bucamp, d’Estruval, de Flers, de Rollancourt, de Tramecourt, de Wamin, de Willeman, de Couin, de Hénu, de Chelers, d’Hermaville, sans oublier le majestueux logis abbatial de Cercamp…

A ces édifices classiques viennent s’ajouter de charmants manoirs et maisons des champs à Louez, Duisans, Etrun, Maroeuil, Bellacordel, Bretencourt, Grosville, Fermont, Penin, Nédonchel, Neulette, Prédefin, Buire-au-Bois, Bachimont, Caumesnil, Grena, l’Estracelle, Beaurepaire, Relingues et Bourecq. Découvert à l’occasion de ces recherches, le fort intéressant plan du jardin paysager d’Erin aurait été dessiné dans les dernières années de l’Ancien Régime pour la marquise de Croÿ-Molembais.

Tome 1 : Arrageois, Béthunois et Ternois.

Un volume relié au format 210 x 285 mm, sous couverture quadri, cartonnée et pelliculée, 404 pages, plus de 380 similis et 28 planches quadris.
Plus de 225 monographies d’édifices, avec notes et bibliographie. Index général de près de 3 500 noms de personnages mentionnés.

ISBN : 9782 902091 35
58 € TTC.

Commander

carte - Pas-de-Calais