Gentilhommières des Pays de l’Eure

Gentilhommières des Pays de l’Eure

Gentilhommières des Pays de l’Eure par Franck Beaumont et Philippe Seydoux

Préface d’Agnès Vermersch (†), Présidente des Amis des Monuments et Sites de l’Eure (A.M.S.E.)

Cet ouvrage est le complément naturel du précédent volume de la collection, consacré au Pays de Caux. A côté de Château-Gaillard, Beaumesnil, Bizy, Dangu et le Champ de Bataille, le lecteur découvrira une foule de logis et de manoirs auxquels les campagnes doivent tout leur charme. Il rencontrera les œuvres de plusieurs architectes reconnus, en particulier Le Carpentier à Courteilles et son élève Joseph-Abel Couture à Couvicourt, Verclives, Heudebouville, Mouflaines et Romilly.

Il découvrira aussi Henri Jacquelin, basé à Pont-Audemer, qui rhabilla entièrement le triste château de Saint-Hilaire pour en faire une sorte de féérie pittoresque digne d’inspirer Walt Disney. Cet architecte décorateur hors du commun travailla à Malou, à la Mésangère, à Louÿe, à Menneval et même Beaumesnil où il redessina les pavillons latéraux, mais ne construisit à proprement parler qu’hors du département.

Comme dans le Pays de Caux, le XVIIe siècle a été une période faste pour les constructeurs : à côté du célèbre Champ de Bataille, on doit citer Beaumesnil, Saint-Aubin d’Ecrosville, Graveron, Igoville et ces édifices de type massé comme Boisset-les-Prévanches, Canteloup, Fleury-la-Forêt et la Folletière, cette dernière posée avec une extrême élégance sur le bord même de l’Eure.

Parmi les manoirs, en colombage comme en matériaux durs, les plus harmonieux sont sans doute ceux qui allient à une ordonnance de grande demeure les dimensions d’un manoir : on les trouve à Morainville, à Saint-Jean d’Asnières, au Tillay et surtout à Bonneval. Ici comme ailleurs, la recherche en matière d’histoire de l’Art a encore de beaux jours devant elle. Il suffit de lire le compte-rendu de la visite exploratoire faite en 1823 dans le vieux château du Hallot pour souhaiter en savoir plus sur la genèse de l’extraordinaire décor Renaissance de cette demeure aujourd’hui disparue.

Un volume relié au format 210 x 285 mm, sous couverture quadri, cartonnée et pelliculée, 468 pages, 460 similis et 21 quadris.
Plus de 380 monographies, avec notes et bibliographie. Index général de près de 3 500 noms de personnages mentionnés.

ISBN : 9782 902091 31
72 € TTC.

Commander

Carte - Gentilhommières des Pays de l’Eure