Juin 2015, rachat du château de Vaux

Edouard Guyot – fils de Jacques Guyot, de la Ferté-Saint-Aubin – a repris le château de Vaux, dans l’Aube, superbe demeure construite vers 1720 sur les plans de Germain Boffrand, dont l’avenir ne manquait pas d’inquiéter les amateurs d’architecture classique.

Chateau de Vaux

Abandonné dans les années qui suivirent la dernière guerre, l’édifice avait été sauvé de la ruine grâce à son rachat par Philippe Vallery-Radot qui y avait fait exécuter d’importants travaux de consolidation et de mise hors d’eau, tandis que son épouse présidait à la transformation d’une partie des dépendances en maison de vie médicalisée. A l’issue d’une seconde campagne de travaux conservatoires, l’édifice demeurait toutefois en attente d’une véritable restauration. La récente fermeture du centre voisin, conduisant à la totale désertion du site, avait ravivé les inquiétudes.

Edouard Guyot a fort heureusement pu acheter l’essentiel du site, château, dépendances et l’essentiel de ce qui fait la « mise en scène » de ce site grandiose : les 2 km de la majestueuse allée d’accès avec ses herbages et ses alignements d’arbres, et la vaste clairière qui s’étend devant la façade arrière, entourée par la forêt.
Nu doute qu’après avoir ouvert le site au public, M. Guyot n’entreprenne de lui trouver un rôle à la mesure de sa qualité.